La légèreté de Catherine Meurisse

Publié le 30 Avril 2016

La légèreté de Catherine Meurisse

Dessinatrice à Charlie Hebdo depuis plus de dix ans, Catherine Meurisse a vécu le 7 janvier 2015 comme une tragédie personnelle, dans laquelle elle a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté. Après la violence des faits, une nécessité lui est apparue : s'extirper du chaos et de l'aridité intellectuelle et esthétique qui ont suivi en cherchant leur opposé – la beauté. Afin de trouver l'apaisement, elle consigne les moments d'émotion vécus après l'attentat sur le chemin de l'océan, du Louvre ou de la Villa Médicis, à Rome, entre autres lieux de renaissance.

La légèreté de Catherine Meurisse

On ne peut être que bouleversé par cette bande dessinée, mais je pense que le lecteur aimera partager le travail courageux de deuil de Catherine-Meurisse après les attentats de Charlie Hebdo.
Le résultat est poignant, bouleversant de simplicité, de réalité, d'authenticité avec un traitement graphique doux, brut, efficace et rempli d'émotions.

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Culture, #Bande dessinée, #Renaissance

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article