Livres/Écrans : en finir avec une opposition artificielle?

Publié le 6 Septembre 2018

Simplement la pure et simple opposition livres/écrans a vécue, et c’est bien le défi de la lecture qu’il faut relever. Il est de taille : comme le soulignait Vincent Monadé, président du Centre national du livre, « il faudrait de toute urgence mettre en place un grand plan national en faveur de la lecture, pour éviter de déconnecter littérature et plaisir. Au passage à l’adolescence, on n’arrive plus à construire cette envie de lire ».On observe un décrochage vers 13-14 en direction des écrans et particulièrement chez les garçons.

Mais parmi les leviers d’action, les écrans peuvent se faire non plus les ennemis mais les alliés du livre. La guerre des objets est somme toute assez veine. Car tout est question d’usage. 

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Ecrans, #societe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article