[Livre CD] Les contes du réveil matin / Michel Bussi, Éric Puybaret

Publié le 13 Novembre 2018

[Livre CD] Les contes du réveil matin / Michel Bussi, Éric Puybaret

Le premier livre jeunesse de Michel Bussi, illustré par Éric Puybaret

Corentin est un curieux garçon. Étonnant, différent, si vous préférez. Il connaît le langage des objets.

C’est un sacré atout pour regarder et rêver le monde autrement. C’est aussi une source d’histoires inépuisables ! Parce que les objets ont bien plus d’imagination qu’on ne croit. Il suffit d’écouter le grain de sable qui sait tout de l’amour, le toucan qui voudrait être libre, les barreaux de l’échelle qui débattent, les boîtes aux lettres qui bavardent, un sapin empoisonné, un agenda qui livre ses secrets… Un livre qui nous parle : « Tu plonges dans mes pages, et hop je t’emporte ! »

Au fil de onze histoires, on suit ainsi les formidables aventures de Corentin et de sa bande de copains et de tous les merveilleux objets qui l’entourent. Avec la fantaisie, l’humour et le second degré qu’on lui connaît, Michel Bussi replonge dans le monde onirique et imagé de l’enfance. les illustrations d'Éric Puybaret proposent un monde imaginaire doux et coloré qui incarne au mieux le souhait de l’auteur de proposer un nouveau « Petit Prince ». Une très belle lecture inter générationelle en perspective, et quand les frontières entre littérature adulte et jeunesse deviennent plus poreuses, nous, on adore  ! 
 

[Livre CD] Les contes du réveil matin / Michel Bussi, Éric Puybaret

« Corentin était un petit garçon curieux...
Tous les petits garçons sont curieux, me direz-vous. Vous avez raison. Je devrais plutôt dire : Corentin était un curieux petit garçon. Curieux dans le sens où il n’était pas seulement étonné, mais aussi étonnant.
Différent, si vous préférez. Il possédait un secret ! Un secret tellement incroyable que lorsque je vous le révélerai, vous ne me croirez pas, et pourtant…
Corentin connaissait le langage des objets ! »

Rédigé par Frederique Letilleul

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article