La soupe aux cailloux : panorama de l'édition jeunesse 2019

Publié le 18 Janvier 2019

La soupe aux cailloux : panorama de l'édition jeunesse 2019
 

La soupe au caillou

 

La soupe au caillou est l’histoire d’un étranger qui emploie un stratagème

pour bénéficier du gite et du couvert.

A la différence des « habits neufs du Roi », l’étranger n’emploie pas la ruse

pour se moquer ou faire du profit au détriment des autres, simplement

pour éviter de faire l’aumône et se faire accepter

par les habitants du village…

 

Il existe de multiples versions, nous allons ici faire un panorama des éditions 

actuellement disponibles 

Lors d'une promenade, le Méchant, Méchant Loup rencontre la Mère Poule, en train d'accrocher sa lessive. Ce qu'il voit lui plaît et il se propose de manger la poule avant d'emporter son linge, de belle qualité. La Mère Poule, maligne, lui propose de déguster, en hors-d'oeuvre, une de ses spécialités : la soupe aux cailloux..

Publié aux éditions Mijade, les illustrations de Tony Ross donne une tonalité ironique au récit.

Le loup demande l'hospitalité à une poule pour cuisiner une soupe au caillou. Inquiets et curieux, les autres animaux s'invitent les uns après les autres et proposent d'ajouter divers ingrédients dans la soupe.

Les similitudes et subtiles différences entre cette version d’anais Vaugelade et de celle de Tony Ross sont intéressantes à comparer. Un seul fait frappant les deux héros loup et poule se répondent esthétiquement.

 

John part chercher du travail en ville. En chemin, il demande l'hospitalité dans une ferme. La fermière, avare, accepte de lui prêter une marmite pour confectionner une soupe aux cailloux.

Adaptation traditionnelle du conte hongrois par les ed. du Père Castor.

Les trois moines chinois Fou, Lou et Shou arrivent dans un village dont les habitants sont devenus peureux et suspicieux à force de malheurs. Seule une petite fille ose s'approcher. Elle découvre qu'ils sont en train de préparer une soupe aux cailloux. Petit à petit, les habitants offrent ce qu'ils possèdent pour améliorer cette soupe. Un conte sur le partage et l'ouverture d'esprit.

Un graphisme moderne et une approche version asiatique du conte.

 
Une nouvelle version du conte, à la mode asiatique. Trois moines chinois voyageurs s'arrêtent dans un village. Mais les habitants, craintifs, ferment portes et fenêtres devant eux. Les trois moines décident alors de mitonner la recette de la soupe aux cailloux. Intrigués par cette étrange cérémonie, les villageois, tour à tour, vont propose là du sel, là du tofu ou encore des légumes. S'opère ainsi un beau partage qui finira par un banquet. Un beau conte philosophique sur des aquarelles légères et colorées.
 
A comparer avec la version précédente pour mesurer la portée de la philosophie asiatique.
Un pauvre chat affamé cherche à manger de village en village, mais personne ne lui offre l'hospitalité. Rusé, il cuisine une délicieuse soupe avec un caillou. Curieux, les villageois s'invitent et sur les instructions du chat, chacun ajoute un ingrédient à la soupe pour le plus grand plaisir de son ventre.
 
Une version où le héros est un petit chat mignon et qui accentue ainsi sur la notion de solidarité.
 
 
 

 

Comme tous les animaux sont trop égoïstes pour partager leur nourriture avec lui, le renard met au point une ruse en concoctant une soupe au caillou.
Version racontée à voix haute en livre-CD montre ici un héros chien.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Conte, #Album jeunesse, #Litterature jeunesse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article