1,2,3 volez ! / Natali Fortier - Albin Michel jeunesse

Publié le 9 Octobre 2019

1,2,3 volez ! / Natali Fortier - Albin Michel jeunesse

C'est le grand jour chez les oiseaux. De Achille à Zacharie, ils apparaissent un par un et livrent une courte pensée : joie, peur, impatience, manque de confiance, hésitation, distraction, concentration… Chacun dit à sa manière son émotion, son sentiment avant le grand départ.

Achille : C’est aujourd’hui le grand jour. Mon cœur bat très fort.
Émile : Je doute, je doute et je doute. Faut absolument que je cesse de me répéter ça en boucle. Ah, les voilà ! Attendez-moi !
Fatima : Je trépigne, je frétille, je saute de joie, je piaffe d’impatience, tout ça à la fois.

Dans le finale, éclatante ribambelle d’oiseaux imaginaires, toutes ailes déployées, chacun et chacune a trouvé sa place, sa plénitude, et a réussi à s’envoler. L’ouvrage est un ensemble de délicats dessins aux crayons de couleurs.

1,2,3 volez ! / Natali Fortier - Albin Michel jeunesse

Natali Fortier renouvelle l'abécédaire des prénoms de A à Z en proposant un panorama d'oiseaux imaginaires aussi originaux que différents, avec leurs doutes, leurs peurs, leurs hâtes ou leurs joies, qui se succèdent dans un bal de couleurs et de plumes selon son trait au crayon simple.
Ce livre peut se parcourir d'une manière tout à fait classique mais il peut également être mis en scène en le dépliant pour jouer entre l'envol et les vols réussis....
La lecture prend toute sa fantaisie par là juxtaposition de ses oiseaux bizarres, rigolos, élégants, tordus, sombres ou brillant de mille feux, qui expriment sans retenu leurs émotions de leur enthousiasme à leur insécurité ou peur profonde. C'est un vrai catalogue qui petit à petit fait prendre de l'humanité à ces oiseaux pour un envol collectif et rempli de gaité et de poésie.

1,2,3 volez ! / Natali Fortier - Albin Michel jeunesse

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #livre animé, #abecedaire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article