Publié le 29 Février 2016

Montagnes Antonio Ladrillo

Etant de format carré lorsqu’il est fermé, ce livre se présente naturellement en format «paysage» lorsqu’il est ouvert. L’auteur, Antonio Ladrillo, a exploité cette subtile transformation de l’objet lorsqu’on se met en mode «lecture», pour proposer de découvrir au fil des pages différentes manières d’établir une relation avec le paysage – plus précisément ici avec la montagne. Il adopte donc le point de vue de l’enfant qui pourrait se demander: «A quoi servent les montagnes? Pourquoi sont-elles différentes?» Et les réponses, s’écartant délibérément d’une approche «savante» de la nature, s’appuient sur des dimensions affectives ou concrètes, ludiques ou fonctionnelles. Ainsi la montagne devient-elle palpable, compréhensible, accessible aux sens et à la sensibilité de l’enfant: on le voit représenté dans le livre dans des situations où il adopte véritablement divers types de montagnes, comme on adopte des animaux et développe avec eux une relation intime. Le recours à une forme simple et à une couleur unique pour imager chaque situation rend ce livre attachant par sa clarté, sa lisibilité, en lui conférant une valeur artistique, poétique.

Montagnes Antonio Ladrillo

Un petit album pour jouer, détourner et se laisser déformer par le jeu des formes géométriques.
Accessible aux tout-petits, le texte répétitif se déploie de manière originale et poétique.
Chaque illustrations se déploient à l'horizontale misant sur un caractère rigoureux et géométrique et des couleurs vives et arrondies. le sujet des montagnes est en soit suffisamment original pour vite alimenter la bibliotheque des petits.

Montagnes Antonio Ladrillo

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Tout-petits, #Enfance

Repost0

Publié le 28 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Repost0

Publié le 28 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Repost0

Publié le 28 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Repost0

Publié le 27 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Livre, #actu

Repost0

Publié le 27 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #litteraturejeunesse, #Livre

Repost0

Publié le 25 Février 2016

Les punitions : livre-cd de Michael Escoffier, Illus. Félix Rousseau

Vous savez ce qu’ils me font, mes parents, quand soi-disant je leur manque de respect sous prétexte que je leur coupe la parole ? Ils me recouvrent de peinture qui rend invisible. C’est nul : ça ne m'empêche pas de parler et tout le monde me rentre dedans !

Quatre enfants se cachent sous une table et parlent de « punitions » ; celles qu'on donne aux enfants et celles qu’on donnerait volontiers aux parents quand ils ne se tiennent pas à carreau ! Après tout, les parents sont des enfants comme les autres !

« Les Punitions », c’est un texte à l’image de son auteur : drôle, percutant, malicieux. Il évoque, sans le dire, la question délicate, voire polémique, des punitions. Mais rien de plausible ici : les punitions sont si extraordinaires, si incongrues, qu’on comprend bien qu’elles sont fantasmées. Non, les enfants ne sont pas malheureux dans cette histoire ; ils se demandent juste à quoi ça sert, d’être punis…

Michaël Escoffier est né en France en 1970. Il se découvre très vite une passion pour l’écriture. Il vit aujourd’hui à Lyon avec sa femme et ses deux enfants. Auteur d'une cinquantaine d'albums jeunesse, il a découvert la littérature jeunesse sur le tard. C'est la rencontre en 2006 avec l'illustratrice Kris Di Giacomo qui lui ouvre les portes des éditeurs. Ensemble, ils réalisent leurs premiers albums. S'en suivront d'autres collaborations avec différents illustrateurs.

Felix Rousseau a eu la chance de grandir dans une famille de créatifs. Plus jeune, il voulait faire de la BD. Ensuite quand il a fait ses études de graphisme, il a découvert le métier d’illustrateur qui semblait vraiment correspondre à ce qu’il voulait faire. Aujourd’hui, il fait des albums pour enfants.

Les punitions : livre-cd de Michael Escoffier, Illus. Félix Rousseau

Voilà un livre-cd à écouter en famille pour développer la compréhension, l'autodérision, l'humour et insuffler aussi un grain de révolte chez nos petits ! Michael Escoffier nous propose une nouvelle fois sur un ton drôle, audacieux et percutant de s'interroger tous ensemble : " A quoi ça sert d'être puni ?" le tour de force avec un tel sujet est l'absence de ton moralisateur. le côté suranné des tons, des couleurs choisis donnent une nouvelle fois un côté vintage aux propos. L'illustrateur Felix Rousseau illustre ici son premier album et au vu de son style déjà bien marqué, je pense que nous ne manquerons pas de le retrouver prochainement.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Repost0

Publié le 24 Février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Actualité, #Innovation

Repost0

Publié le 23 Février 2016

Les yeux d'Alix Gwenola Morizur, Fanny Brulon

Alix est née avec des yeux qui ne voient pas vraiment clair. Ce n’est pas facile pour
apprendre les leçons, faire de la broderie ou jouer à chat perché. A cause de ces problèmes de vue, parfois, elle se cogne et son voisin ne manque pas de se moquer.
Mais, Alix est petite fille qui a du caractère et, tout compte fait, ça lui est bien égal tout ça. D’autant qu’elle ne pense qu’à une chose : s’envoler. Un jour, elle fait un voeu. Un voeu qui, l’espère-t-elle, lui permettra de décoller…

Un album poétique pour aborder le handicap sensoriel.

Les yeux d'Alix Gwenola Morizur, Fanny Brulon

Une belle histoire qui permet une nouvelle fois aux éditions d'un Monde à l'autre d'apporter un autre regard sur la différence et le handicap. On partage ici les pensées d'Alix qui n'y voit pas très clair. Elle nous donne un bel exemple car sa singularité est sa force. L'album trouve toute sa dimension poétique par les illustrations mêlant crayonnés et aquarelle, découpage et gouache.

Les yeux d'Alix Gwenola Morizur, Fanny Brulon

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Handicap, #Différence

Repost0