Publié le 29 Juin 2018

Comment le Petit Poucet a semé des graines en jetant des cailloux / Mathilde Paris, Marion Tigréat - Editions Dyozol

Dans cette adaptation contemporaine du célèbre conte, Mathilde Paris et Marion Tigreat nous présentent un Petit Poucet qui va découvrir que l'argent ne fait pas tout et que l'on est riche de ce que l'on est et de ce qu'on partage. Le Petit Poucet quitte un jour son immeuble pour trouver la fortune. Dans la forêt, il trouvera autre chose de bien plus intéressant et reviendra vers les siens pour partager son savoir et transformer la ville en potager.

Comment le Petit Poucet a semé des graines en jetant des cailloux / Mathilde Paris, Marion Tigréat - Editions Dyozol

L’histoire de cet album commence dès son très long titre : « Comment le Petit Poucet a semé des graines en jetant des cailloux » et invite le lecteur à suivre avec le petit poucet le long chemin jaune qu’il parcours dans sa réflexion sur la vie, la pauvreté, le bonheur, la famille, l’écologie...les auteurs proposent ainsi une version revisitée du Petit Poucet bien moderne et originale ! Le graphisme et les couleurs, les choix éditoriaux débordent du champ visuel et proposent ainsi des lectures d’une extrême richesse et apporte ainsi très belle occasion au questionnement et au dialogue. Ce petit poucet est une petite pépite qui devrait nous interroger longuement. 

Comment le Petit Poucet a semé des graines en jetant des cailloux / Mathilde Paris, Marion Tigréat - Editions Dyozol

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Contes, #Societe, #pauvreté

Repost0

Publié le 28 Juin 2018

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature, #Roman été, #feel good book

Repost0

Publié le 27 Juin 2018

C’est un chat -Davide Cali - Gallimard Jeunesse

Cette nuit, Jojo a été tué. Pour ses amis, c'est évident, le coupable ne peut être que le chat! La preuve, il y a des traces de griffes sur les murs... Et hier, ils ont entendu un miaulement terrifiant. 
«Pas si vite! s'exclame Mike, la souris détective. Il faut en être sûr, et toujours se poser des questions...» Une histoire pleine de rebondissements qui invite à dépasser les préjugés et rappelle que le coupable n'est pas toujours celui qu'on croit.

C’est un chat -Davide Cali - Gallimard Jeunesse

Il existe trop peu d’albums utilisants très clairement les ressorts du polar et de l’enquête et cette histoire est très bien menée ! Elle sensibilise sur la protection de plus petit que soi en aidant à dépasser les préjugés. Entre album et BD par l’incrustation régulière de bulles et par la mise en page, cette version de David Cali avec Mike, la souris détective, est à lire en parallèle du John Chatterton- chat détective d’Yvan Pommaux. Les nombreux parallèles devraient ravir les petits comme les grands ! Une belle façon de créer des passerelles entre classiques de la litterature jeunesse et succès populaire ! 

C’est un chat -Davide Cali - Gallimard Jeunesse

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Polar

Repost0

Publié le 24 Juin 2018

Le petit carnet rouge - Sofia Lundberg
À 96 ans, Doris habite seule à Stockholm. Elle n’a plus aucune famille  si ce n’est une petite-nièce qui vit aux États-Unis. Son bien le plus  précieux est un carnet d’adresses, qu’elle possède depuis 1928. Ce  calepin rouge contient le souvenir des gens qu’elle a rencontrés au  fil de son existence, et dont elle a rayé les noms à mesure qu’ils ont  quitté ce monde.
  
De l’excentrique bourgeoise pour qui elle a travaillé enfant à l’amour  de sa vie rencontré à Paris, de la veuve qui lui a appris l’anglais sur le  bateau l’emmenant à New York aux plus grands couturiers français  qui l’ont vue défiler, de l’artiste suédois devenu son confident à sa  propre soeur, au destin douloureux, l’existence de Doris est une  épopée romantique, tragique et émouvante.
  
Une histoire de famille et de transmission merveilleuse et bouleversante.
Le petit carnet rouge - Sofia Lundberg

Je dois avouer que cette lecture m’a touchée au plus au point étant petite fille d’une Doris de 96 ans, fiction et réalité se sont imbriqués. Une génération au destin exceptionnel est ainsi suivie à travers les émotions de vie de Doris couchées dans son petit carnet rouge. Ce roman est idéal en lecture de vacances car Le voyage est au rendez-vous :  De Stockholm aux grands magasins parisiens, où elle défile pour les plus grandes maisons de couture. De New York où elle suit son seul et unique amour, à la cabane d’un pêcheur solitaire qui lui sauve la vie après le naufrage du bateau où elle s’est embarquée clandestinement...Le carnet rouge transmet une vie de passion et une doris forte par cette vie dense, à la fois belle et tragique. Cette démarche de fin de vie est touchante et l’émotion est au rendez-vous. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #roman jeunesse, #Amities, #années folles, #histoire de famille

Repost0

Publié le 23 Juin 2018

Une super histoire de Cow-boy - Delphine Perret - ed. les fourmis rouge

C’est l’histoire d’un cow-boy. Je l’ai remplacé par un singe, parce qu’on m’a dit qu’un cow-boy ça faisait trop peur avec ses dents cariées et son air mauvais. Son pistolet a été remplacé par une banane parce qu’un pistolet c’est trop dangereux.
Ainsi commence cette super histoire de cow-boy : page de gauche, le texte, en grandes lettres capitales, raconte les frasques d’un cow-boy pas très commode, qui mange des bébés lapins, dit des gros mots et cambriole des banques. Mais comment illustrer ces scènes d’une violence inouie… ? Delphine Perret corrige donc le texte sur la page de droite, donnant ainsi vie à un singe qui se brosse les dents et fait des séances d’aérobics. Un rapport texte-image absolument hilarant pour ce petit livre détonant, qui tourne en dérision le politiquement correct. Les deux histoires qui se font face donnent lieu à des situations complètement absurdes dont les lecteurs, petits et grands, pourront se délecter.

Une super histoire de Cow-boy - Delphine Perret - ed. les fourmis rouge

Voici un livre qui se prête à la lecture à voix haute, avec humour, délectation et décalage garanti ! Delphine Perret apprends ainsi aux lecteurs la lecture de l’image et détourne avec malice le rapport texte-image pour provoquer des écarts de situation entre un propos annoncés et sa représentation. Ce cow-boy\singe va rentrer dans l’histoire de la litterature jeunesse au moins autant que l’elephant/chat de Gilles Bachelet. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Graphisme, #Humour

Repost0

Publié le 20 Juin 2018

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Bibliothèques, #Coups de coeur

Repost0

Publié le 19 Juin 2018

La petite encyclopédie illustrée des animaux qui vivaient autrefois sur la Terre

Si les enfants connaissent fort bien les dinosaures, ils ne savent que peu de choses sur ces libellules géantes, ces rongeurs volants ou autres bêtes qui ont peuplé notre planète avant de disparaître. En parcourant continents et millénaires, la plume documentée de Maja Säfström fait revivre avec beaucoup de style de nombreuses espèces disparues. Ainsi, le ceratogaulus était un charmant rongeur

La petite encyclopédie illustrée des animaux qui vivaient autrefois sur la Terre

Après un premier livre sur les animaux les plus étonnants qui a rencontré un vrai succès de librairie, voici le deuxième tome de la série des petites encyclopédies publié par les éditions rue du monde. Les jeunes lecteurs y retrouveront avec bonheur anecdotes et découvertes surprenantes. Un documentaire au graphisme perfectionné et au ton accessible qui propose ainsi une un discours documentaire ludique et instructif. Les fans de dinosaures se prennent souvent au jeu de la variété des espèces et ils trouveront ici de quoi continuer à alimenter leur curiosité.

La petite encyclopédie illustrée des animaux qui vivaient autrefois sur la Terre

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Documentaire, #Animaux, #Encyclopédie

Repost0

Publié le 18 Juin 2018

Heureusement que le chien, lui, est un type bien - Lorenza Ghinelli

Dans cet immeuble aux parois très fines, la délicieuse odeur de la sauce tomate maison se répand dans les étages presque aussi vite que les petits secrets des uns ou des autres. Massimo, 14 ans, vit au rez-de-chaussée avec ses parents, sa petite soeur Margo' et leur chien Rocky. Les vacances viennent de commencer, le soleil brille, la mer est chaude... Pourtant Massimo vit un enfer. Tout ça à cause de Vito, la brute du collège, qui l'a affublé du surnom ridicule de Minimo après un malheureux incident a la piscine. 
Autour de lui gravitent des amis, voisins et parents, qui nous livrent leurs joies ou leurs chagrins, petits ou grands, de ceux qui tissent nos quotidiens. Il y a Celeste, qui ne ressemble décidément pas à la jeune femme que ses parents voudraient qu'elle soit. Vito qui, sous ses airs de gros dur, cache de douloureux secrets. Stefania, qui ne pense qu'à une chose : maigrir. Ou encore Margot, qui observe cette effervescence du haut de ses 11 ans. 
Pour elle, évidemment, Rocky est la personne la plus normale de tout l'immeuble... ! A tour de rôle, les personnages de cette joyeuse galerie prennent la parole pour nous plonger dans une comédie italienne aussi sensible qu'hilarante.

 

Heureusement que le chien, lui, est un type bien - Lorenza Ghinelli

Voici un roman d'été à mettre entre toutes les mains dès 12 ans ! Les lecteurs va suivre l'été de Massimo pour commencer puis être invité dans un roman choral à partager l'été de l'immeuble à travers les questionnements de l'adolescence qui un chemin initiatique qui amène à l'acceptation de soi. Pitch traditionnel mais très joli roman qui se démarque par la polyphonie qui rythme le texte, l'humour, le décalage et l'ambiance d'un « été a l'italienne » quitransparaît tout au long du roman. 

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Litterature pour adolescents, #comedie, #vacances

Repost0

Publié le 13 Juin 2018

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Repost0

Publié le 9 Juin 2018

Alabaster et moi - E.Lockhart

Frankie Landau-Banks n’est pas le genre de fille à accepter qu’on lui dise «  non  ». Surtout quand «  non  » signifie l’exclusion d’une société secrète. Encore moins lorsque ladite société, exclusivement masculine, est dirigée entre autres par son petit ami.
  
Frankie Landau-Banks est le genre de fille déterminée à montrer aux garçons du pensionnat huppé d’Alabaster qu’elle est plus intelligente qu’eux.
  
Du genre à prouver qu’elle peut changer le monde à l’aide de betteraves en boîte et de soutiens-gorge.

Alabaster et moi - E.Lockhart

La littérature pour adolescent aime particulièrement faire réfléchir sur la nature humaine, ici, l'auteur de «Nous, les menteurs », nous plonge dans un roman qui n'est pas sans faire penser à « 13 reasons why » et plus ancien au « cercle des poètes disparus ». On y retrouve cette fascination pour les adolescents, l'excitation des rendez-vous nocturnes, cette envie de transgresser les règles établies et de tester les limites de l'autorité. le propre du roman est surtout d'apporter une critique sociologique et féministe des sociétés secrètes américaines qui jalonnent les établissements scolaires. Même si le sujet doit être traité froidement, Alabaster & moi aborde intelligemment la construction de l'identité à cet âge de la vie, la fragilité de l'image et le besoin de reconnaissance exacerbé dont Frankie est la première à faire preuve. Une lecture un peu classique ou redondante après certains titres contemporains mais justement très facile à lire.

Voir les commentaires

Repost0