Publié le 17 Février 2020

PS : Je ne t’ai jamais dit / Brigid Kemmerer - Hachette Romans

Il cherchaient des réponses. Ils se sont trouvés. Emma a crée un jeu vidéo. C'est une oasis où elle se réfugie chaque jour, même si un joueur la harcèle en ligne. Rev pensait avoir réussi à fuir son passé. Pourtant une lettre de son père ravive ses souvenirs et réveille ses vieux démons. Ces deux lycéens, que tout oppose, se rencontrent au détour d'un chemin. Commence alors une relation inattendue. 
Mais les secrets ont un prix. Et ceux de Emma et Rev pourraient bien tout gâcher...

PS : Je ne t’ai jamais dit / Brigid Kemmerer - Hachette Romans

Emma est une jeune lycéenne passionnée par l'informatique. Elle a d'ailleurs créé son propre jeu. Malheureusement, elle va se faire harceler par un joueur. Elle se retrouve déboussolée, ne sachant pas à qui s'adresser. Son père fait peu de cas d'elle et sa mère ne sait que lui faire des reproches. Rev, jeune lycéen dans le même établissement que celui d'Emma, a un lourd passé. Maltraité par son père pendant les sept premières années de sa vie, il se voit finalement placé dans une famille d'accueil aimante. Il doit apprendre à se reconstruire et ce ne sera pas facile. Lorsque les deux jeunes font connaissance un soir et par hasard, des liens indéfectibles vont naître entre eux. Il en ressort une belle intensité de lecture appuyée par cette humanité indéfectible.
Ce roman se lit en complément du premier tome mais de manière indépendante. le premier était consacré au meilleur ami de Rev et à sa copine Juliet. L'auteure a su créer une histoire d'une rare sensibilité qui ravira les plus jeunes et qui leur transmettra de belles valeurs et des messages importants remplis d'amitié, d'amour, de solidarité et de générosité. Ce roman de plus de 400 pages se dévore littéralement. Chaque chapitre alterne entre les points de vue d'Emma et de Rev, et sont à chaque fois narrés à la première personne, ce qui permet au lecteur une immersion totale. le récit et les préoccupations étant en parfaite adéquation avec les questionnements du publics adolescents, nul doute que ce titre devrait être un succès.
#PSJenetelaipamaisdit #NetGalleyFrance

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Adolescence, #Litterature pour adolescent, #roman, #Jeux video, #harcelement, #Romance

Repost0

Publié le 16 Février 2020

Julian est une sirène / Jessica Love - Pastel

Julian est avec Mamita, sa grand-mère. Leur métro s’arrête et des sirènes montent à bord. Julian adore les sirènes. «Moi aussi, je suis une sirène», dit-il. Une fois seul, il s’apprête, couronne sa tête de longues feuilles vertes qu’il orne de fleurs colorées, noue un long rideau crème à sa taille. Il est prêt. Mamita et lui partent main dans la main vers la parade.

Julian est une sirène / Jessica Love - Pastel

Voici un album qui repousse les frontières habituelles de la littérature jeunesse pour aborder de manière colorée la question du genre dès le plus jeune âge. Julian, sans archétype, se voit en sirène et partage son jeu avec sa grand-mère qui avec bienveillance et compréhension, l’accompagne dans son imaginaire et son jeu. Un album qui vaut des pages et des pages sur la dé-construction des stéréotypes du genre ! Un exemplaire nécessaire à suivre et poursuivre...

Julian est une sirène / Jessica Love - Pastel

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Repost0

Publié le 15 Février 2020

Les neuf de la rue Barbe. 1. Perdu, maudit chat ! Joe Hoestlandt, Irène Bonacina - Bayard Jeunesse

La rue Barbe est une petite rue tranquille d'une petite ville, non loin de Paris, mais on ne le devinerait pas. Elle est bordée de maisons et d'un petit immeuble. À un bout, un bar, à l'autre, le jardin où se retrouvent tous les enfants de la rue. Parmi eux, neuf sont copains à la vie à la mort : Léa, Gaston, Nino, Ambre, Elsa et Jade, Lucrèce et Léandre, et Tom. Un jour, catastrophe : la chatte de Léa disparaît. Les copains décident de mener l'enquête : qui a vu Miou pour la dernière fois ? Où ? Que faisait-elle ? De fil en aiguille, ils décident de créer un journal de la rue... mais toujours pas de Miou. Jusqu'au soir où elle réapparaît, à la plus grande joie de Léa, qui comprend pourtant qu'elle n'a pas disparu sans raison. Elle est allée distraire un petit garçon solitaire, Dimitri, qui passe la nuit dans la fourgonnette de son père... et Léa est prête à partager Miou avec lui !

Les neuf de la rue Barbe. 1. Perdu, maudit chat ! Joe Hoestlandt, Irène Bonacina - Bayard Jeunesse

Ce nouvelle série de Joe Hoestlandt va nous faire aimer le roman urbain autour de cette rue Barbe et de sa bande de neuf héros divers et inséparables , Grand gourmand, soeurs jumelles, joyeux boute-en-train, graines d'aristocrates, tous différents, mais toujours ensemble ! Les illustrations concrètes apportent un vrai complément  subtil par l’illustration. Ce premier tome rassemble ce petit monde autour d’une mystérieuse enquête à la recherche de Miaou. Humour, tendresse, réalisme et poésie sont au rendez-vous pour une lecture captivante et dynamique  

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Roman jeunesse, #humour, #enquete, #Serie, #Humour, #Amitie, #aventure

Repost0

Publié le 14 Février 2020

Amoureux / Quentin Greban, Hélène Delforge - Mijade

Amoureux. Un état, une chance, une surprise, un sentiment, une sensation, une émotion. L'amour se vit, l'amour se dit, l'amour se raconte, l'amour se partage, l'amour commence, l'amour finit... parfois. Mais pas toujours. Il y a autant d'amours que d'amoureuses et d'amoureux.

Amoureux / Quentin Greban, Hélène Delforge - Mijade

En ce mois de février, l'amour est toujours un thème explore avec les enfants. Et ce nouvel album de Quentin Greban dans la même veine de l'album « Maman » est une ode à l'amour. 
Poétiquement, chaque double page explore l'amour : Il se raconte, se partage...il commence , il finit aussi mais pas toujours. L'amour se dessine de façon intime grâce à Quentin Gréban, l'amour s'écrit avec la plume d'Hélène Delforge et quand les deux artistes travaillent ensemble, la magie opère et explore l'universalité des sentiments avec justesse et simplicité.
 

Amoureux / Quentin Greban, Hélène Delforge - Mijade

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #amour, #amoureux, #graphisme

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Enfant et nature / à travers trois siècles d'oeuvres pour la jeunesse Chansigaud, Valérie - Delachaux et Nestle

Lorsqu'on évoque la relation entre l'homme et la nature, on oublie toujours les enfants alors qu'un très grand nombre de livres destinés à la jeunesse décrit la faune et la flore, fait intervenir des animaux et raconte des histoires qui se passent non pas dans des villes, mais dans des forêts ou des campagnes, parfois enchantées. Mais si la nature est omniprésente dans les publications destinées à la jeunesse, elle est aussi le lieu de toutes les contradictions : quelques livres proposent une véritable initiation à l'histoire naturelle tandis que beaucoup d'autres décrivent de façon fantastique et irréaliste les animaux et les plantes ; certains affirment que la nature peut rendre les enfants libres tandis que là elle est utilisée pour enseigner une morale stricte. 
Ce livre magnifiquement illustré parcourt trois siècles de littérature jeunesse et s'interroge sur le sens et la signification des relations enfant/nature : l'enfant devient-il plus respectueux de la nature et de l'environnement ? L'enfant est-il un naturaliste en herbe ? Serait-il un animal comme un autre ? Les filles et les garçons sont-ils égaux devant la nature ?

Enfant et nature / à travers trois siècles d'oeuvres pour la jeunesse Chansigaud, Valérie - Delachaux et Nestle

En se basant sur une riche iconographie reflétant la richesse du patrimoine e de la littérature jeunesse , Valérie Chansigaud vous propose de découvrir l'histoire des liens complexes de l'enfant avec la Nature, à travers trois siècles d'œuvres pour la jeunesse. Les références culturelles sont complètes et denses et utilisées à juste titre pour montrer aussi à travers l’histoire comment l’éducation à l’environnement et à la nature a toujours été étroitement lié à l’éducation de l’enfant. Une somme de référence pour une belle mise en valeur du patrimoine de la littérature jeunesse. 

Enfant et nature / à travers trois siècles d'oeuvres pour la jeunesse Chansigaud, Valérie - Delachaux et Nestle

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #patrimoine, #education, #enfant, #nature, #education environnement

Repost0

Publié le 8 Février 2020

Tous au carnaval ! (même le loup) / Nadine Brun-Cosme, Christine Davenier - Glénat jeunesse

Quand le loup tombe le masque !

Chaque année, la veille du carnaval, les animaux du village choisissent leur déguisement au magasin de costumes de Léon et de sa mamie. Mais un jour, ils croisent Loup, somptueusement vêtu. Il explique aux villageois que s’ils riaient moins et travaillaient plus, eux aussi pourraient avoir de jolis vêtements… C’est décidé : pas de carnaval ni de rires cette année ; les animaux ne font plus que travailler. Léon décide alors de frapper un grand coup : il veut voir ses amis s’amuser et se déguiser comme avant, et Loup pourra aller se rhabiller !

Tous au carnaval ! (même le loup) / Nadine Brun-Cosme, Christine Davenier - Glénat jeunesse

Un vrai coup de cœur pour ce conte moderne qui devrait devenir un incontournable de carnaval...Nadine Brun-Cosme a rempli son récit de rimes, de mots clés et de références aux contes traditionnels et le travail d’illustrations de Christine Davenier est une mise en musique et en couleur de cette belle histoire où il est question d’un village très enjoué qui aime se déguiser et que l’appat du loup a bien failli déstabiliser...il y est donc question de travail, d’envie de consommation et du véritable bonheur...de quoi méditer en étant de bonne humeur...

Tous au carnaval ! (même le loup) / Nadine Brun-Cosme, Christine Davenier - Glénat jeunesse

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #Carnaval

Repost0

Publié le 4 Février 2020

L’ours très très câlin / jee-yeon Park - Flammarion jeunesse

Dans la forêt aux sept collines vivait un ours très très câlin. Cet ours adorait le chocolat chaud et une délicieuse odeur s'échappait toujours de sa maison. Mais un matin d'hiver... Nom d'un chamallow ! Il n'eut plus aucune réserve de cacao. Sous la neige, l'ours prit le chemin du magasin.

L’ours très très câlin / jee-yeon Park - Flammarion jeunesse

Un feel good album pour favoriser un moment tout doux et tout câlin avec l'enfant. A l'image de cet ours marron trop mignon, cet album est une invitation à la bienveillance, à la douceur et aux câlins ! le texte est classique et la lecture marshmallow mais il fait bon aussi de favoriser la douceur pour une lecture du soir très tendre. 

L’ours très très câlin / jee-yeon Park - Flammarion jeunesse
L’ours très très câlin / jee-yeon Park - Flammarion jeunesse

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #calins, #tendresse, #ours, #histoire du soir

Repost0

Publié le 3 Février 2020

La retraite de Nénette / Claire Lebourg - Ecole des loisirs

Après avoir passé toute sa vie dans un zoo, il est temps pour Nénette de prendre sa retraite. Installée dans un petit deux pièces de la capitale, elle profite de l’été pour découvrir sa nouvelle vie. Mais quand vient l’automne, Nénette ressent soudain une grande nostalgie pour sa contrée natale.

La retraite de Nénette / Claire Lebourg - Ecole des loisirs

Ressortir cet album « la retraite de Nenette » en ce début 2020 permet de poser sur la table les bases du regard sociétal sur les retraites....en effet Claire Lebourg propose ici une fable contemporaine à plusieurs clés sur la vie animale et l’échelle d’une vie humaine au moment où la question de la retraite arrive...mais c’est dit avec tellement d’humour, de finesse et de légèreté que cette histoire est très certainement à partager pour parler de l’actualité avec son enfant. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #humour, #societe, #retraites

Repost0

Publié le 2 Février 2020

Je ne voulais pas vous faire pleurer / Charlotte Monnier - slalom

Julie-Anne, qui déteste qu'on l'appelle par son prénom, vient d'être hospitalisée pour son anorexie mentale et nous la suivons à travers son journal intime qui intègre également des correspondances de sa mère et ses amies sur elle. du coup, le lecteur a un regard croisée sur le destin de Julie-Anne. Elle a 15 ans quand ses parents la déposent dans un hôpital psychiatrique pour adolescents. Anorexique, son poids est trop faible pour qu'elle puisse mener l'existence d'une jeune fille de son âge dans le monde extérieur. Elle doit prendre 7 kilos pour pouvoir sortir de l'hôpital et surtout, retrouver sa famille.
Commence alors pour elle un long parcours, "enfermée" dans cette unité d'hôpital psychiatrique pour adolescents. Il va falloir s'y faire et malgré tout, s'y amuser. Mais elle va surtout y trouver un tout nouveau sens à sa vie grâce à des rencontres, les échanges avec sa meilleure amie, et... une passion inattendue. Ce récit de vie est poignant et donne une vision sociétale d'une maladie qui touche plus d'adolescent que nous imaginons.
#jenevoulaispasvousfairepleurer # netgalleyfrance

Je ne voulais pas vous faire pleurer / Charlotte Monnier - slalom

Julie-Anne a 15 ans quand ses parents la déposent dans un hôpital psychiatrique pour adolescents. Anorexique, son poids est trop faible pour qu'elle puisse mener l'existence d'une jeune fille de son âge dans le monde extérieur. Elle doit prendre 7 kilos pour pouvoir sortir de l'hôpital et surtout, retrouver sa famille. Commence alors pour elle un long parcours, "enfermée" dans cette unité d'hôpital psychiatrique pour adolescents. Il va falloir s'y faire et malgré tout, s'y amuser. Mais elle va surtout y trouver un tout nouveau sens à sa vie grâce à des rencontres, les échanges avec sa meilleure amie, et... une passion inattendue.

Ils ont gardé mon téléphone.

On avait rendez-vous à onze heures du matin. C’était un mercredi. Je l’attendais depuis longtemps, ce rendez-vous. Maman aussi, mais papa un peu moins. Maman s’était tellement battue pour l’obtenir. Je l’entendais se bagarrer pendant des heures à l’autre bout du fil et depuis deux semaines. En fait, je crois que c’est surtout ma sœur qui a tenu à ce qu’on le prenne, ce rendez-vous. Elle s’appelle Marine. Vous n’allez pas tarder à en savoir un peu plus à son sujet. Je l’adore, mais elle ne me facilite pas toujours l’existence.

Au bout du fil, maman ne tombait jamais au bon moment, jamais dans le bon service ni sur le bon répondeur. Elle soupirait, disait : « C’est pas croyable, c’est pourtant pas la mer à boire que de parler à un humain. » Et puis, elle ne savait pas s’il fallait presser la touche 2 ou 3. « Ils vont nous rendre cinglés à la fin. Est-ce qu’on peut parler à quelqu’un encore ici ou c’est plus possible ? On vit vraiment dans un monde de fous ! »

Puis elle raccrochait en prononçant des mots en suisse-allemand, parce que maman est née là-bas et que je m’en souviens principalement quand elle s’énerve. Enfin, « là-bas ». C’est pas si loin non plus, on reste en Suisse, mais quand même. Là-bas, ils ont une langue qui chante beaucoup et qu’on ne parle nulle part ailleurs. C’est peut-être pour ça que je la comprends bien, cette langue : parce que j’aime la musique et qu’elle m’aide à savoir quand maman chante la mélodie de la colère.

 

L’écran affichait donc exactement onze heures zéro zéro quand ils ont pris mon téléphone. Mme Lepoivre m’a dit : « Celui-là, on va le garder, d’accord ? Éteins-le complètement et on te le rendra après tout ça. »

 

Après tout ça. Ouais. À ce moment-là, je crois qu’elle-même ne savait pas ce que « tout ça » allait devenir.

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Adolescence, #Litterature jeunesse, #Roman, #Anorexie

Repost0

Publié le 1 Février 2020

Stéréotypes du genre dans les albums pour la jeunesse : webpresse

Mise à jour 2020 du panorama des articles critiques sur le stéréotypes du genre en littérature jeunesse sur le web ! 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #analyse, #Stéréotypes, #Genre

Repost0