Articles avec #litterature jeunesse tag

Publié le 21 Janvier 2018

Philibert Merlin, apprenti enchanteur / Gwladys Constant
 
Dans la famille de Philibert Merlin, tout le monde a un don... Tous, sauf Philibert ! Ses parents et ses six frères et soeurs sont chacun des génies dans leur domaine : musique, danse, sciences, etc. Normal, ce sont des enchanteurs ! Mais Philibert a beau chercher son talent, faire des expériences, il ne trouve rien... Serait-il un simple petit garçon ? Pas sûr !   
Philibert Merlin, apprenti enchanteur / Gwladys Constant

Il y a du Roald Dahl dans ce petit roman, c'est dire le style humoristique proche des enfants. Philibert Merlin a aussi des graines de magie et de fantastique à la Harry Potter : septième et dernier fils qui se retrouve en canard boiteux sans don ! 
Et il est bien question ici de ce qui fait soit, de ce que représente le don, le savoir, l'acquisition d'une activité comme ingrédient magique du quotidien.
Une jolie histoire pour éveiller aux questions de la curiosité, des loisirs et de la construction de son identité.

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Roman jeunesse, #Humour, #identite, #fantastique

Repost0

Publié le 13 Janvier 2018

Papa de papier - Nadia Coste - Syros
Aujourd'hui, Ayrton a obtenu un 18 pour son dessin de chat au fusain. "Tu as un don !" a écrit le professeur. Maintenant il faut rentrer à la maison... Son père ne sort plus de chez eux et s'en prend de plus en plus souvent à sa mère et à lui, avec des mots très durs et injustes. Alors quand Ayrton trouve sur son balcon un chat exactement identique à celui de son dessin, il commence à croire en son pouvoir et décide de l'utiliser pour créer un papa de papier...
Papa de papier - Nadia Coste - Syros

"Papa de Papier" est l'histoire d'un garçon qui vit une situation difficile à la maison : sa situation est décrite à échelle d'un enfant de dix ans et parle de la maltraitance psychologique que peux vivre l'enfant. Ayrton va essayer de s'en sortir par le dessin et l'imaginaire.
Lu d'une traite, ce roman est poignant, rempli d'émotions et devrait également parler aux adultes qui oublient quelque fois le regard des enfants sur leurs comportements. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Roman jeunesse, #Maltraitance, #dessins, #imaginaire

Repost0

Publié le 12 Janvier 2018

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Prix, #Litterature jeunesse

Repost0

Publié le 7 Janvier 2018

Cavale - Stéphane Servant, ill. Rebecca Dautremer - Didier jeunesse

On l’appelle Cavale parce que Cavale court tout le temps. Il a déjà fait cent fois le tour de la Terre sans rien en voir. Car Cavale court sans s’arrêter. Il ne craint rien, sauf Fin, qui un jour le rattrapera. Montagne, elle, préfère rester silencieuse et immobile. Pour échapper à Fin, elle aussi. Et quand Cavale trouve sur son chemin Montagne qui lui barre la route, celui-ci est bien obligé de s’arrêter…

Un texte de Stéphane Servant, parfait pour la lecture à voix haute, aux accents allégoriques doublé d’une belle métaphore sur le temps qui passe, l’amour et la mort,  sublimé par les dessins élégants et subtils d’une grande illustratrice, Rébecca Dautremer.

Cavale - Stéphane Servant, ill. Rebecca Dautremer - Didier jeunesse

"Cavale" est un ovni : il propose une approche texte/image un peu différente et une lecture intergenerationelle pensé différemment. 
"Cavale" est dès le premier abord un très beau livre, les illustrations de Rebecca Dautremer se veulent différentes, empreintes de gravité avec les tons noirs, gris et rouge mais surtout complémentaires et indépendantes du texte en déroulant une jolie histoire de "cavale" sans texte.
Le récit de Stéphane Servant est écrit pour un adulte qui regarde le temps qui passe et raconte son histoire à voix grave, à voix haute aux enfants. Le tout est une jolie aventure de découverte et d'exploration du monde ! 

Cavale - Stéphane Servant, ill. Rebecca Dautremer - Didier jeunesse

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Culture

Repost0

Publié le 6 Janvier 2018

La soupe aux frites - Ella Charbon - Ecole des Loisirs

Papa fait une soupe aux frites. oui, oui, il a inventé une recette incroyable pour que ses enfants mangent de la soupe, car tout le monde le sait, la soupe, ça fait grandir. Mais vont-ils la manger, cette soupe aux frites VERTE ? ?

La soupe aux frites - Ella Charbon - Ecole des Loisirs

Un album très humoristique qui propose des niveaux de lectures différents pour adulte et bébé lecteur. Comment concilier les goûts des uns et des autres en matière d'alimentation : facile il y a la soupe à frites ! le goût, la couleur, l'initiation à la diversité alimentaire, les thèmes sont finement traités à travers cette jolie famille de crocodile orange ! (Ceux de ma génération pourront y voir un clin d'oeil au blougiboulga de Casimir) 

La soupe aux frites - Ella Charbon - Ecole des Loisirs La soupe aux frites - Ella Charbon - Ecole des Loisirs

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Tout-petits, #Alimentation, #humour

Repost0

Publié le 5 Janvier 2018

Emma à Rome - Claire Frossard - belin

Pasta, gelato et dolce vita :
la piccola Emma vous emmène à Rome !

Emma est invitée à Rome par son ami Old Joe, le capitaine au long cours qui lui a fait traverser l’Atlantique. Presto, presto, la moinelle saute dans une montgolfière avec Édouard, son copain parisien.

Après un atterrissage réussi à la villa Borghese et une pause grattachecca, départ en vespa vers le resto d’Old Joe !

Mamma Mia ! Il est très en retard pour le concours de pâtes fraîches qui aura lieu ce soir. Pas de panique, Emma et Édouard lui donnent un coup de patte. Direction le marché Testaccio ! Mais… la ville éternelle leur réserve bien des surprises !

Emma à Rome - Claire Frossard - belin

Emma à Rome est une jolie initiative, mi-album, mi-documentaire. le lecteur va à travers le voyage d'un petit oiseau visiter des monuments emblématiques de la ville de Rome.
Le reportage est un mélange d'illustrations et de photos prises en instantané au plus réel à taille de moineau. Ce traitement original est une véritable invitation au voyage et donne un aspect documentaire animé à l'ouvrage. Au delà des aspects documentaire, l'histoire donne un idée fidèle de la Dolce vita ! 

Emma à Rome - Claire Frossard - belin

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Albums jeunesse, #Voyage, #rome, #ville

Repost0

Publié le 3 Janvier 2018

Qui l'eut crû ! - Noritake Suzuki - Picquier jeunesse

Gare aux apparences ! Un rhinocéros végétarien, une girafe qui voudrait pouvoir passer les portes, ou un moineau qui préfèrerait marcher : une vérité peut en cacher une autre. Et ce n'est pas parce que le lion est le roi des animaux que sa femme ne lui casse pas les oreilles quand il rentre tard à la maison. Une galerie d'animaux qui nous en dit plus qu'il n'y paraît et nous ramène à la maxime si souvent entendue : « L'habit ne fait pas le moine ».Une série d'anecdotes philosophiques pour démonter les idées toutes faites et mettre en garde contre les apparences souvent trompeuses. En moins moralisateur évidemment.

Qui l'eut crû ! - Noritake Suzuki - Picquier jeunesse

"Qui l'eut cru" est le premier album traduit et publié par les editions Picquier d'un graphiste japonais. Il s'adresse au petit dès 3 ans dans un magnifique univers graphique à la frontière entre le Manga et l'animé.
C'est donc en contre-plongé que le lecteur rentre dans les rêves d'un petit garçon qui voudrait devenir un animal sauvage. Mais gare aux apparences ! 
Ce récit est drôle, riche en questions philosophique et surtout magnifiquement illustré.

Qui l'eut crû ! - Noritake Suzuki - Picquier jeunesse

Voir les commentaires

Rédigé par frédérique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Albums jeunesse, #Graphisme, #Litterature asiatique

Repost0

Publié le 2 Janvier 2018

Non, pas toi ! - Fanuel Hanan Diaz, Ill. Louis Leston - L'atelier du poisson soluble

Un jour que Roberta s'ennuyait, elle se chaussa et partit dans les bois où elle rencontra deux monstres qui s'amusaient. Roberta va subir la pression de la norme pour s'intégrer au groupe avant de l'infliger à son tour. Plutôt que de proposer une dénonciation facile, Fanuel Hanan Diaz tente une analyse de comportement, sous une forme métaphorique ouverte aux interprétations et riche de sens. Les images de Luis Leston dégagent une puissance mystérieuse, qui évoqueront à plus d'un Max et les maximonstres. Ici non plus, jamais le " côté sauvage " n'inspire de crainte mais dégage au contraire beaucoup de douceur.

Non, pas toi ! - Fanuel Hanan Diaz, Ill. Louis Leston - L'atelier du poisson soluble

C'est riche de son regard de théoricien de la littérature jeunesse au l'auteur Fanuel Hanan Diaz  offre aujourd'hui une revisit' au féminin du "Max et les maximonstres" avec la complicité graphique de Louis Leston. 


Roberta invite à travers un jeu de miroir à rentrer dans un imaginaire riche et construit qui permet d'exprimer et de dépasser ses peurs. le parallèle graphique en bleu et jaune avec les illustrations de Maurice Sendak est un pur bonheur. Ce livre bien complet à lui tout seul, est d'autant plus riche qu'il est lu et découvert en parallèle du classique de littérature jeunesse ! 

Max et les maximonstres (à gauche) / Non, pas toi ! (à gauche)Max et les maximonstres (à gauche) / Non, pas toi ! (à gauche)

Max et les maximonstres (à gauche) / Non, pas toi ! (à gauche)

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #album jeunesse, #album illustre, #patrimoine jeunesse

Repost0

Publié le 1 Janvier 2018

Contes de Luda - Muriel Bloch - Gallimard jeunesse

«Quand c'était? Il y a longtemps, quand même! Il y avait un chien qui vivait dans la taïga. Vivait tout seul, sans personne. Bon... Bon? Non, pas bon du tout. Vivre seul, c'est mauvais. On s'ennuie à vivre seul. Voilà le chien qui s'ennuie, qui s'en va chercher un ami...»

Luda avait cette façon bien à elle de raconter, profonde, vraie, jamais sophistiquée, ce désir de savoir, de trouver les pourquoi et les comment de toutes choses, d'où qu'elles viennent: de l'Afrique à l'Asie centrale, du Grand Nord à l'Orient extrême. Une merveilleuse initiation pour Muriel Bloch, qui nous présente ici les contes de son amie Luda. Tous? Impossible: elle en a écrit tellement et de si différents, mais les plus beaux tout simplement! «C'est comme ça et pas autrement!»

Contes de Luda - Muriel Bloch - Gallimard jeunesseContes de Luda - Muriel Bloch - Gallimard jeunesse

Si vous n'avez pas eu la chance d'écouter les contes de Luda, Muriel Bloch propose un très beau florilège de cet écrivain de contes, récits qui viennent de loin, glanés un peu partout. La lecture est fluide et musicale et les récits sont étonnants et touchants. 
Partager cette vingtaine de contes est un plaisir pour les lectures du soir et une invitation à se créer une culture riche de plusieurs horizons. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Contes, #litterature jeunesse, #histoires, #conteuse

Repost0

Publié le 31 Décembre 2017

Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul
Les TOps 2017 du blog Lire sous le Tilleul

Merci à tous pour vos lectures, vos retours et vos partages ! Ce blog parti d'une volonté personnelle de collectionner les instants de plaisirs avec les livres devient une jolie chronique de la littérature jeunesse contemporaine...

rdv en 2018 pour de nouvelles lectures !  

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Chronique, #Blog, #Lectures, #Albums jeunesse

Repost0