Articles avec #roman graphique tag

Publié le 11 Avril 2020

[A LIRE EN LIGNE] Bhimayana / S.Anand - Editions MeMo

En cette période de confinement, découvrez l’histoire des Intouchables indiensBhimayana raconte la vie d’un grand homme politique indien : Bhimrao Ramji Ambedkar (1891-1956). Toute sa vie, Ambedkar s’est engagé dans la défense du droit des Intouchables, en connaissance de cause : il a en effet lui-même connu dès son plus jeune âge la discrimination, du fait de son appartenance à cette caste méprisée. À travers le récit de son histoire et de ses combats, Bhimayana dénonce le système des castes en Inde, toujours très ancré dans la société, qui exclut violemment ces hommes, femmes et enfants qu’il ne faut pas « toucher » car ils sont impurs.

 

 

[A LIRE EN LIGNE] Bhimayana / S.Anand - Editions MeMo

Un coup de cœur pour ce roman graphique qui propose un véritable voyage culturel en Inde pour mieux nous faire réfléchir sur notre société ! 
Il est un peu dommage qu’en voulant préserver l’aspect littérature orale, le texte, les bulles et les dialogues soient quelque fois perdus dans la mise en page. Aussi il ne faut pas se laisser décourager par la lecture, très vite l’oeil s’habitue pour élargir la réflexion philosophique du récit. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Roman graphique, #indes, #Différence, #société

Repost0

Publié le 24 Janvier 2020

In Waves / Aj Dunjo - Casterman
La perte d’un être cher et la façon dont on traverse le deuil, en surfant comme on peut la crête d’une grosse vague. Tantôt au-dessus de l’écume, tantôt envahi et fracassé par le poids de l’eau.
Avec beaucoup de finesse et de pudeur, AJ Dungo, immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l’émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme.
Il évoque en parallèle leur passion commune pour le surf, l’océan. Et évite très justement l’écueil du pathos en intercalant dans son récit personnel, un petit précis d’histoire du surf.
In Waves / Aj Dunjo - Casterman

Dans cet émouvant premier roman graphique, l'auteur américain AJ Dungo raconte la naissance du surf et nous parle avec tendresse et émotion de son histoire d'amour avec Kristen, sa compagne décédée d'un cancer. Des planches minimalistes et envoûtantes comme l'océan pour affronter la vie comme un surfeur se dépasse sur les vagues. Une beauté de design graphique dans un bleu totalement immergeant.

In Waves / Aj Dunjo - Casterman

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #roman graphique, #Bd, #Bande dessinée, #surf, #Maladie, #deuil

Repost0

Publié le 10 Août 2019

Les histoires (presque) vraies de Mathilda /

Dans son carnet, Mathilda écrit tout ce qui lui passe par la tête et transforme son quotidien en histoires, toutes plus farfelues les unes que les autres.
Son modèle absolu est anglaise et romancière, et évidemment, elle est prête à tout pour la rencontrer !
Un roman pétillant et richement illustré à la fantaisie débordante.

Les histoires (presque) vraies de Mathilda /

L’héroïne de 9 ans, espiègle, originale et remplie d’imagination est toujours un ingrédient de roman agréable et Mathilda est de cette envergure ! Le format très roman graphique donne presque l’impression d’être le prélude en plus jeune des cahiers d’esther de Riad Sattouf.
Mathilda s’adresse des lettres pour dans le futur donnant au lecteur une belle perpective de l’enfance et des évolutions de vies entre les différentes générations. Mais surtout mathilda nous exprime ses émotions de manière simple, drôle et tendre. Ces histoires (presque) vraies sont une belle plongée dans l’enfance rêvée qui est le ciment de personnalités. Un belle lecture pour tout âge ! 

#LesHistoiresPresqueVraiesDeMathilda #NetGalleyFrance

Les histoires (presque) vraies de Mathilda /

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Enfance, #roman jeunesse, #humour, #journal intime, #Roman graphique

Repost0

Publié le 10 Février 2019

Les vitalabri / Jean-Claude Grumberg, ill. Ronan Badel - Actes Sud Junior

Une fable profonde, à l’humour piquant, sur le destin d’une famille issue d’un peuple errant mal aimé, qui résonne avec l’histoire et l’actualité.

 

Les Vitalabri n’ont pas de pays. Ils sont chez eux partout et nulle part. Surtout nulle part ! Parce que ceux qui sont nés quelque part et retranchés derrière leurs frontières infranchissables n’en veulent pas.
Alors les Vitalabri, sans abri et sans papiers, avec comme seul bien leur violon, continuent leur route...

Les vitalabri / Jean-Claude Grumberg, ill. Ronan Badel - Actes Sud Junior

Ce roman se démarque encore de la production en littérature jeunesse car il a su aborder le racisme, les préjugés,, la pauvreté et l'exclusion. Les gens n'aiment pas « les Vitalabri », parce qu'ils ont le nez ou trop rond ou trop pointu, pas la bonne couleur de peau, parce que les femmes portent des fichus...Ils partent vers le pays où on les aime, mais ils ne savent pas où se trouve ce pays, ni même s'il existe. L'écriture utilise le dialogue et la forme du récit de voyage permettant une grande proximité avec le lecteur. Les illustrations trouvent leur sens en symbolisant l'errance de cette famille. 

Les vitalabri / Jean-Claude Grumberg, ill. Ronan Badel - Actes Sud Junior

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Roman graphique, #pauvrete, #discrimination

Repost0

Publié le 2 Novembre 2018

Les amours d’un fantôme en temps de guerre / Nicolas de Crécy
Dans le monde des fantômes, une guerre impitoyable fait rage. Des spectres malfaisants, idéologues et criminels, ont pris le pouvoir. 
Alors que la Résistance s’organise, un jeune fantôme, à la recherche de ses parents disparus, s’y enrôle avec espoir et conviction. Avant d’être impliqué dans une autre guerre, plus violente encore : celle des humains. Le hasard amène le jeune fantôme jusqu’à une maison étrange, où se cache une jeune fille. Il en tombe amoureux, voudrait lui déclarer sa flamme, alors que celle-ci ne se doute même pas de son existence.
Mais un soir elle disparaît…
Les amours d’un fantôme en temps de guerre / Nicolas de Crécy

Ce roman graphique raconte les premiers émois amoureux d’un petit fantôme au charme irrésistible. Les « Fantômes Acides » ont pris le pouvoir et haïssent l’Autre, c’est à dire ceux qui ne partagent pas leur « pureté originelle ». Le texte et les illustrations multiplient les références à l’Histoire, à l’Occupation et à la Résistance. Le texte de Nicolas de Crécy est fort, juste simple. Le thème est sublimé par les illustrations admirables et  riches de multiples détails, poétiques et littéraires. 

Les amours d’un fantôme en temps de guerre / Nicolas de CrécyLes amours d’un fantôme en temps de guerre / Nicolas de Crécy

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #roman graphique, #fantasy

Repost0

Publié le 1 Novembre 2018

Mortina - t.1 ; une histoire qui te fera mourir de rire - Barbara CantiniMortina - t.1 ; une histoire qui te fera mourir de rire - Barbara CantiniMortina - t.1 ; une histoire qui te fera mourir de rire - Barbara Cantini

Mortina est une petite fille tout ce qu’il y a de plus convenable, mis à part le fait que c’est un zombie. Elle vit à la villa Décadente avec sa tante Trépassée et son lévrier albinos également mort-vivant, Touillette. Les amusements se font rares. Il faut dire qu’on ne peut pas tellement quitter la maison, à cause des villageois étriqués, prompts à sortir les fourches à leur approche… Jusqu’au jour d’Halloween, où profitant de la distraction de sa tante, Mortina rejoint une bande d’enfants pour faire du porte-à-porte. Chacun est déguisé et elle se fond dans le décor. Bientôt pourtant, Mortina n’aura plus qu’une solution pour garder son secret : le révéler !

Mortina - t.1 ; une histoire qui te fera mourir de rire - Barbara Cantini

Ce premier titre d'une trilogie à paraître nous plonge dans un univers très gothique à la Tim Burton avec une héroïne aussi craquante que mercredi de la famille Adam's. Il est intéressant d'avoir le sentiment que c'est tout un univers cinématographique qui est en fait retranscrit de manière originale sur papier. Mortina apporte un peu de douceur dans la représentation des zombies et donne une belle leçons sur le rapport aux autres et la différence. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Roman jeunesse, #halloween, #Peurs, #roman graphique

Repost0

Publié le 6 Mars 2018

Le monde de Lucrèce - Anne Goscinny / Catel.- Gallimard jeunesse

Lucrèce est une très jeune adolescente. Elle est en 6ème et décrit le monde qui l’entoure, parle de sa vie avec ses amis, avec ses parents, son frère, ses grands-parents. Elle pose sur les choses qu’elle découvre un regard souvent décalé et nous faisons l’expérience en même temps qu’elle de cet univers loufoque qui s’ouvre à elle.

Les adultes qui l’entourent sont souvent enfantins voire puérils. Elle les observe avec une douce tendresse toujours teintée d’ironie. Elle est unique et pourtant universelle.

Notre gageure ? Amuser autant les adultes que les enfants !

Le monde de Lucrèce - Anne Goscinny / Catel.- Gallimard jeunesse Le monde de Lucrèce - Anne Goscinny / Catel.- Gallimard jeunesse

Vous voulez savoir ce que donne le duo Goscinny/Sempé au féminin et à la sauce 2018 ? : rien de moins qu'un duo prometteur Anne-Goscinny et Catel !

Les ingrédients du "petit nicolas" sont réunis : humour, monde de l'école, dessin et personnages bien campés. Tout tourne dans ce premier tome autour de Lucrèce, son lapin, son univers...peut-être un peu trop...En fait, ce titre se lit vraiment comme un premier tome presque comme un chapitre qui ne fait que débuter une histoire. Les illustrations de cattel très roman graphique devraient petit a petit camper son décor pour de nouvelles aventures qui se veulent reflet des jeunes générations.

Il y a du Esther dans ce roman graphique et des héroïnes qui démontrent aussi un changement de regard dans les rapports Hommes/Femmes pour plus d'égalité ! 

Le monde de Lucrèce - Anne Goscinny / Catel.- Gallimard jeunesse Le monde de Lucrèce - Anne Goscinny / Catel.- Gallimard jeunesse

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Roman jeunesse, #Humour, #roman graphique

Repost0

Publié le 28 Décembre 2017

Carmen - Prosper Merimée, Benjamin Lacombe - editions soleil métamorphoses

Carmen est une nouvelle de Prosper Mérimée écrite en 1845, dont a été tiré l'opéra-homonyme, musique de Georges Bizet, livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy (1875). En Espagne, à Séville. Arrêtée à la suite d'une querelle, Carmen, bohémienne au tempérament de feu, séduit le brigadier Don José, et lui promet son amour s'il favorise son évasion... Benjamin Lacombe s'est attaché à mettre à l'honneur l'aura de cette femme fatale à travers ses particularités physiques, avec l'envie de la rendre surnaturelle, envoûtante, quasi satanique. Il a utilisé des huiles et des gouaches pour les images en couleurs et de l'encre de chine pour les cabochons.

Carmen - Prosper Merimée, Benjamin Lacombe - editions soleil métamorphoses

Ce magnifique livre-objet fascine par sa couverture-tissu, un mélange de dentelle et de soie très sombre qui met déjà dans un contexte très gothique une nouvelle lecture du classique de Prosper Merimée. La lecture s'effectue sous forme de roman graphique de luxe sur papier glacé à fond noir et lettrage blanc. En ponctuation, les planches de Benjamin Lacombe donne la temporalité dramatique du récit et une invitation à une représentation imaginaire de Carmen de toute beauté ! Un livre ovni qui réuni les charmes de l'album, du roman graphique et du beau livre d'art !

Carmen - Prosper Merimée, Benjamin Lacombe - editions soleil métamorphoses

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Bd, #roman graphique, #graphisme, #opera

Repost0

Publié le 19 Avril 2016

Un jour dehors Margaux Othats

Le jour, deux garçons construisent des cabanes dans la forêt. Pendant leurs jeux quotidiens ils doivent respecter une règle simple : ne jamais sortir des bois où ils jouent. Un beau jour, l'un des deux garçons franchit la lisière de la forêt et disparaît dans les airs, emporté par un brusque coup de vent. Son ami part alors à sa recherche et transgresse à son tour l'interdit en s'aventurant hors de la forêt.
Un premier jour en-dehors des bois qu'il a toujours arpenté et qui démarre pour lui un véritable voyage initiatique. Un jour dehors est le second livre de Margaux Othats. Après La Chasse paru en 2014 aux éditions Magnani, l'auteur rompt avec le récit entièrement muet avec l'apparition de textes mystérieux qui accompagnent le déroulé des images sans que l'on ne sache exactement qui est le narrateur et quand celui-ci nous raconte l'histoire par rapport à la temporalité du récit purement illustré.
Margaux Othats réalise un nouveau livre hautement symbolique et psychologique avec lequel elle joue avec toujours plus de raffinement et de simplicité tant sur le format que sur sa manipulation pour mettre en pages son récit. Un jour dehors présente de multiples interprétations avec des thèmes chers à son auteur : la séparation, l'initiation, l'émancipation... le dépassement de ce qui nous manque pour se révéler à soi-même et renaître.

Un jour dehors Margaux Othats

Cette BD est avant tout pour moi un chef d'oeuvre graphique : chaque illustrations, chaque planche réalisées par Margaux Othats racontent en elle-même toute une histoire !

Les brides de texte vient ponctuer l'ouvrage mais l'assemblement, la juxtaposition et la composition des dessins correspondent parfaitement à la réflexion philosophique et au voyage initiatique propose dans l'album.

Un jour dehors Margaux Othats
Un jour dehors Margaux Othats

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Littérature jeunesse, #Graphisme, #Roman graphique

Repost0