Articles avec #societe tag

Publié le 8 Juillet 2020

[SELECTION ÉTÉ] Grotoni a tout prix / Benoit Preteseille - la ville brûle

Pourquoi décline-t-on un personnage aimé des enfants des paquets de céréales aux stylos qui clignotent ? Quelles sont les conséquences sociales et environnementales de la surconsommation ? Autant de questions peu abordées par la littérature jeunesse... 

 

À travers le destin d’un personnage populaire, Benoît Preteseille aborde dans Grotoni à tout prix la question de la société de consommation, du merchandising et des produits dérivés, avec beaucoup d’humour et de fantaisie, mais de façon très directe sans esquiver les questions qui fâchent ! 

 

Ni culpabilisateur ni anxiogène, Grotoni à tout prix est un album salutaire et redoutablement efficace ! 

[SELECTION ÉTÉ] Grotoni a tout prix / Benoit Preteseille - la ville brûle

Cet album est un très bon moyen pour montrer les travers du marketing dans notre societe de consommation. 
En suivant le sort du héros Grotoni, , hippopotame aux airs de Moomins, le lecteur suit les différentes périodes des modes marketing : l'engouement du public, les déclinaisons, le cynisme des marchands qui créent n'importe quoi juste pour donner envie de posséder un morceau de l'aura de leur personnage préféré. Puis la lassitude jusqu'à la désaffection et enfin le remplacement par un autre héros. 
La fin est subtile et efficace puisqu'elle ne conserve que les ingrédients qui font du héros Grotoni un chouette héros mais tout en démontrant l'inutilité et la futilité de posséder les multitudes d'objets autour. 

[SELECTION ÉTÉ] Grotoni a tout prix / Benoit Preteseille - la ville brûle

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Album jeunesse, #Tout-petits, #societe, #Consommation

Repost0

Publié le 11 Avril 2020

[A LIRE EN LIGNE] Bhimayana / S.Anand - Editions MeMo

En cette période de confinement, découvrez l’histoire des Intouchables indiensBhimayana raconte la vie d’un grand homme politique indien : Bhimrao Ramji Ambedkar (1891-1956). Toute sa vie, Ambedkar s’est engagé dans la défense du droit des Intouchables, en connaissance de cause : il a en effet lui-même connu dès son plus jeune âge la discrimination, du fait de son appartenance à cette caste méprisée. À travers le récit de son histoire et de ses combats, Bhimayana dénonce le système des castes en Inde, toujours très ancré dans la société, qui exclut violemment ces hommes, femmes et enfants qu’il ne faut pas « toucher » car ils sont impurs.

 

 

[A LIRE EN LIGNE] Bhimayana / S.Anand - Editions MeMo

Un coup de cœur pour ce roman graphique qui propose un véritable voyage culturel en Inde pour mieux nous faire réfléchir sur notre société ! 
Il est un peu dommage qu’en voulant préserver l’aspect littérature orale, le texte, les bulles et les dialogues soient quelque fois perdus dans la mise en page. Aussi il ne faut pas se laisser décourager par la lecture, très vite l’oeil s’habitue pour élargir la réflexion philosophique du récit. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Roman graphique, #indes, #Différence, #société

Repost0

Publié le 28 Février 2020

Migrants / Issa Watanabe - La joie de Lire
Ils sont tous là, lion, toucan, cochon, éléphant, lapin, grenouille… tous différents mais tous avec un petit bagage à la main ou sur le dos. Dans la sombre forêt ils marchent. La Mort, joliment vêtue d’une cape fleurie, les suit, assise sur le dos d’un magnifique oiseau bleu. Compagne discrète, elle veille…
Ils marchent tous ensemble, courbés par la fatigue et la tristesse. Parfois ils s’arrêtent pour dormir ou manger, assis en cercle. Et soudain, ils aperçoivent la mer… Tous se précipitent pour monter dans une barque bien fragile qui ne peut supporter tout ce poids et finit par craquer. La Mort attend le bon moment… Les illustrations aux couleurs énergiques et profondes, le fond noir des images et le choix d’animaux anthropomorphes donnent à cet album sans texte sur les migrants et les déracinés de tout pays, une force sourde, une dimension poli-tique bien plus percutante qu’un long discours.
  •  

 

Migrants / Issa Watanabe - La joie de Lire

Un album sans texte comme on les aime en littérature jeunesse : percutant, esthétique, de l’art qui exprime plus que les mots sur un sujet grave, d’actualité sur l’immigration. A travers l’anthropomophisme où tous les animaux sont représentés, tous les profils de migrants peuvent se retrouver avec en similitude cette peur de la mort, ce voyage de survie dans le noir....percutant de beauté esthétique chaque page verra le récit du lecteur, permet de poser des mots, de dépasser les clichés et de mener sa propre réflexion. Cet album est un point de rencontre et de dialogue avec l’adulte pour personnaliser les discours, la lecture et les besoins de compréhension d’un sujet souvent perçu par l’enfant par les images chocs de l’actualité. 

Migrants / Issa Watanabe - La joie de Lire

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #migrants, #societe

Repost0

Publié le 3 Février 2020

La retraite de Nénette / Claire Lebourg - Ecole des loisirs

Après avoir passé toute sa vie dans un zoo, il est temps pour Nénette de prendre sa retraite. Installée dans un petit deux pièces de la capitale, elle profite de l’été pour découvrir sa nouvelle vie. Mais quand vient l’automne, Nénette ressent soudain une grande nostalgie pour sa contrée natale.

La retraite de Nénette / Claire Lebourg - Ecole des loisirs

Ressortir cet album « la retraite de Nenette » en ce début 2020 permet de poser sur la table les bases du regard sociétal sur les retraites....en effet Claire Lebourg propose ici une fable contemporaine à plusieurs clés sur la vie animale et l’échelle d’une vie humaine au moment où la question de la retraite arrive...mais c’est dit avec tellement d’humour, de finesse et de légèreté que cette histoire est très certainement à partager pour parler de l’actualité avec son enfant. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Album jeunesse, #Litterature jeunesse, #humour, #societe, #retraites

Repost0

Publié le 29 Septembre 2019

Premier arrêt avant l’avenir / Jo Witek - Actes Sud

Pierre, brillant bachelier primé au concours général, quitte son lycée rural et un milieu modeste pour rejoindre Paris et une prépa d'excellence. La voie royale pour un pur outsider boursier à qui on a toujours rappelé combien il était redevable à la société. Le voilà parti... Mais dans le train, son chemin va croiser celui d'Olympe, une fille flamboyante qui, avec ses idéaux révolutionnaires et son projet d'expédition humanitaire en voilier, va lui ouvrir de nouveaux horizons. Sa vie de jeune adulte commence à peine et le voilà qui doute, hésite, vacille. Et si c'était à lui de décider de son avenir ? Et si à dix-huit ans on avait le droit d'être léger ? À la recherche de l'amour, de l'engagement et de la liberté, une échappée belle entre Marseille et Paris.

Un vrai coup de cœur pour ce roman catégorie « littérature adolescents «  de cette rentrée littéraire 2019, pour le traitement tellement social et le style tranchant de Jo Witek. Elle s’attache 
dans ce roman passionnant à  démontrer qu’on peut avoir le courage d’assumer pleinement ses choix et s’engager. Typiquement classé en littérature adolescente par sa forme en récit d’apprentissage, le pitch du roman réussi parfaitement a illustré le genre. En effet, malgré des années de détermination et un chemin tout tracé pour le héros Pierre vers Science Po,  il lui suffit d’une rencontre bouleversante dans le train pour qu’il s’émancipe et mûrisse. Et c’est par les discours d’Olympe, par sa révolte empreinte de colère, que l’auteure nous encourage à réfléchir sur notre mode de vie, notre manière de consommer, notre empreinte écologique. Cette manière brute, directe et franche d’enclencher la réflexion chez le lecteur fait de ce roman un vrai bijou de lecture ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Adolescence, #Litterature jeunesse, #societe, #recit d’apprentissage

Repost0

Publié le 15 Septembre 2019

River / Claire Castillon - Gallimard Jeunesse

River, c'est ma soeur. Ma soeur en moche, ma soeur en noir, ma soeur qui n'a rien à voir avec moi. On partage la même chambre, on respire le même air, mais je la plains et je m'en veux. Elle m'adore et je la comprends. Je suis la fille idéale de nos parents. Elle, comment dire... Vous connaissez le vilain petit canard ? C'est comme un boulet. Ma mère lutte. On en est à six thérapeutes par semaine. On voudrait tous qu'un jour elle se sente à l'aise en société. Dans la famille, ça va. Mais au collège ? Qu'est-ce qui se passe dans la cour avec les autres ? Je veille. Je suis la lumière au fond d'elle. Un jour, je l'éclairerai si fort qu'on prendra feu ensemble afin de former un seul et même être. Idéal. 

Un roman psychologique intense sur une ado "différente" harcelée au collège. Et bien plus que cela : Claire Castillon sait comme personne nous emmener où elle veut, nous fourvoyer pour mieux nous surprendre et nous toucher.

River / Claire Castillon - Gallimard Jeunesse

Il y a toujours une sensibilité hors norme dans les romans de Claire Castillon. Et « River » vibre des différences de River, cette héroïne si « hors norme », du courage d'une mère affectueuse et du regard ébahie d'une soeur qui observe. River est victime de harcèlement au collège, elle risque sa vie chaque jour et crains les répressions sur ces harceleurs. Cette lecture est bouleversante et prenante avec un discret message efficace qui donne envie de lever les préjugés et de lutter contre les discriminations. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Adolescence, #Roman jeunesse, #Litterature jeunesse, #societe, #difference

Repost0

Publié le 28 Avril 2019

Romance en littérature pour adolescents en 2019

Il est très difficile de trouver une véritable définition du roman d’amour pour adolescents...et pourtant il existe bien une représentation collective de cette typologie de document. 

En effet, quelque soit le genre littéraire du roman, science fiction, fantasy, polar, fiction historique ou réaliste, et sans que cela soit forcément le thème principal du l’ouvrage, une liste d’histoires d’amour en littérature pour adolescent peut être proposée.

Quels en sont les ressorts ? la description de la naissance du sentiment amoureux, d’un premier amour et d’un amour de jeunesse qui touche la sensibilité, qui incite à une douce rêverie, à des émotions tendres, à la mélancolie...

 

Panorama de romance en littérature pour adolescents 2019 : 

La proie (Oh, freedom) / Philippe Arnaud. - Sarbacane, exprim

Anthéa sent si souvent qu’il faudrait fuir. Fuir les manœuvres des garçons que sa beauté fascine. Fuir les humiliations de l’école, la violence des adultes. Et ce couple de Blancs qui veut l’emmener avec elle en France, si loin du Cameroun… sont-ils vraiment la chance qu’imaginent ses parents ? En vérité, Anthéa ne demandait rien d’autre que de vivre chez elle, dans son pays. Travailler la terre, conter aux enfants les histoires de son village, rire avec Diane du monde des adultes. Quand l’étau se resserre, il ne lui reste plus pour l’aider à survivre – et à se battre – qu’une ombre familière dans ses rêves. Et le souvenir d’un garçon qui l’aimait.

Une héroïne flamboyante : Anthéa, happée dans l’enfer de l’esclavage domestique et déterminée à reconquérir sa dignité…

Nos éclats de miroir / Florence Hinckel. - Nathan

Une tranche de vie d’une ado de 15 ans, qui s’ouvre au monde grâce à l’écriture.

Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, Anne Frank. Tu es mon h préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n’oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande sœur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d’enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu’il m’échappe... ou parfois se brise.
Je vais te parler de nos éclats de miroirs.
Les tiens, les miens, les leurs.

Prunelle de mes yeux / Marion Muller-Collard. - Gallimard jeunesse, folio junior

Il faut dire aussi qu'on m'a appelée Prunelle. Et après, on s'étonne que je fasse une adolescence précoce. Quatorze ans, d'ailleurs, c'est plutôt l'adolescence tout court, voire l'adolescence un peu à la bourre... Et l'UN des problèmes avec ma mère, c'est qu'elle n'a jamais sérieusement envisagé que je puisse grandir. Ce n'est pas une mère, c'est Protector, un vrai garde du corps. Ça cache quoi tout ça ?

Comment devient-on la fille de ses parents ? Prunelle explore avec une bonne dose d'humour le monde des questions sans réponses. Le premier roman de Marion Muller-Colard.

La dernière marée / Aylin Manço - Talents Hauts

Depuis des mois, la mer reflue, aspirée sans fin et sans cause connue. A Citéplage, là où devrait se trouver le rivage, il n’y a que du sable et des rochers. Dans cette cité balnéaire totalement vide où les tortues s’échouent de désespoir, Elo tente de faire comme si rien n’avait changé. Mais sa relation naissante avec Hugo, le repli de sa mère et les faux-fuyants de son père la poussent à s’affranchir de son enfance... pour se tourner vers le grand large et l’avenir.

21 printemps comme un million d’années / Camille Brisset. - Syros

Victor & Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par cœur. Elle fait tellement partie de sa vie qu’elle habite presque chez lui. Il sait décrypter le moindre de ses éclats d’humeur, se tient prêt à la rattraper si elle trébuche. Car Juliette, insaisissable, est toujours en mouvement. Elle vit sans penser à l’après, comme si chaque jour était le dernier.

Ce roman est une nouvelle version réécrite et développée du roman Sous une pluie d'étoiles paru en 2010 chez Rageot. 

Pour Hugo, c’est simple : les filles, c’est nul. Il ne se prive d’ailleurs pas de le crier sur tous les toits. Mais lorsque Joséphine fait une entrée remarquée au collège, le voilà tout chamboulé. Aidé de Clarisse, grande sœur et love coach hors pair, Hugo va vite s’apercevoir que l’imprévisible lui est tombé dessus : il est amoureux ! Et comme dirait son copain Samuel : « Mon pote, c’est le début

Next stop Love / Leah Konen. - PKJ

Un train. Direction : New York.
Noah, incorrigible romantique, part reconquérir sa petite amie.
Ammy se rend la mort dans l’âme au mariage de son père.

Deux inconnus, qui, lorsque le train tombe en panne en rase campagne, vont chercher ensemble un moyen d’arriver à destination. Mais les éléments sont contre eux : une tempête de neige se lève et les voilà obligés de passer la nuit dans un motel. Leur complicité est évidente et le rapprochement, inévitable… Vingt-quatre heures suffiront-elles à tout changer ?

Strong Girls Forever : Comment ne pas devenir cinglée ? / Holly Bourne. - Nathan

Dans le « Club des vieilles filles » (comprendre : filles indépendantes et fières de l’être !), elles ont 17 ans et elles sont trois… Lottie, belle brune qui collectionne les garçons autant qu’elle les fait fuir par son intelligence. Amber, la pétulante rousse qui complexe de sa taille de girafe… et Evie. Evie a des crises d’angoisse qui l’obligent à se laver les mains 60 fois par jour et qui lui ont gâché la vie pendant des années. Aujourd’hui, elle ne rêve que d’une chose : devenir enfin « normale » ! Lycée, fêtes, copines… et un premier petit copain normal, est-ce trop demandé ?

Laurie, 16 ans, rentre de vacances avec sa mère. Pendant le trajet, elles ont un accident. Le choc est violent, le résultat aussi : l’adolescente est transférée en urgence à l’hôpital Nord de Marseille. Là, un autre choc l’attend : « Face au miroir… je me suis observée… Tout semblait normal, le nez, les yeux, un bandage léger… Mais quand j’ai souri à mon reflet, avant de retourner dans la chambre, il m’a renvoyé la moitié de moi-même seulement… qui souriait. »

Laurie va-t-elle se laisser submerger ou, au contraire, se battre pour guérir et sourire à nouveau en entier ? Son amie Claudia et son copain Fred, amoureux d’elle depuis l’enfance, ainsi qu’une vieille dame seule au monde, vont l’aider dans son combat, chacun à sa façon.

How to stop Time : fuir l’amour à tout prix pour rester en vie / Matt Haig. - Hélium

Tom Hazard, 41 ans en apparence, vient de postuler pour devenir professeur d’histoire dans un collège londonien. Il n’a ni amis ni relations, passe son temps sur Internet, et se tient résolument à l’écart des autres. Tom a un secret. Il est atteint d’anagérie, une condition qui survient à la puberté et qui provoque un vieillissement extrêmement plus lent que la normale. Agé de 439 ans, il doit désormais, tous les huit ans, changer de vie pour ne pas éveiller les soupçons. Ce mal dont il est atteint, il l’a transmis à sa propre fille, Marion, née il y de cela plusieurs siècles. Il a dû se résigner à l’abandonner, pour ne pas la mettre davantage en danger.
Au travers de nombreux flashbacks, son existence se dévoile au fil des siècles, depuis sa naissance en France en 1581, jusqu’à la mort tragique de son grand amour, en passant par l’Angleterre de Shakespeare, celle d’aujourd’hui, ou encore le Paris de 1928, aux côtés de Zelda et Scott F. Fitzgerald. Tom retrouvera-t-il Marion ? Et que se passera-t-il le jour où il s’intéressera d’un peu trop près à une simple mortelle, lui qui sait mieux que quiconque à quel point l’amour est la pire chose qui puisse lui arriver ?

The Wicked deep. La malediction des Swan Sister / Shea Ernshaw. - Rageot

C’est une histoire de vengeance... Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Avril 2019

Home Sweet Home / Antoine Philias et Alice Zeniter - Ecole des loisirs

Cleveland, 2008. Lors de la crise des subprimes aux Etats-Unis, la ville de Cleveland (Ohio) est frappée de plein fouet. Anna, 17 ans, fuit sa famille en faillite et ses parents défaillants, avec ses frères jumeaux Chris et Bog. Direction Winston High, le lycée de la ville, abandonné. Ils seront peu à peu rejoints par d’autres jeunes livrés à eux-mêmes ou fugueurs, Oliver, Dean, Lily, Dalila, Bart… Puis Elijah qui trouve aussi refuge au sein de ce grand paquebot qui prend l’eau pour tenter de rester à la surface de cette ville qui sombre. À la tête de cette petite bande, Anna tente de maintenir le cap pour faire face au quotidien. Système D, débrouille, la bande s’organise pour survivre. La petite communauté repose sur un fragile équilibre. Jusqu’à l’arrivée de Marcus et des Pèlerins.

Home Sweet Home / Antoine Philias et Alice Zeniter - Ecole des loisirs

Le roman se situe sur fond de la crise des surprimes en 2008, dans le paysage dévasté de Cleveland avec ses maisons abandonnées et ce choc de la société de consommation. Dans les dommages collatéraux, se retrouvent une poignée de jeunes ados et ils marquent leur identité en tentant de recommencer le monde. Ils ont fui leurs familles en ­perdition pour construire une sorte d'« abri anti-adultes », un squat où tenter de ne pas reproduire les mêmes ­erreurs que la génération précédente, aveuglée par le rêve américain, prisonnière des banques et de leurs promes­ses : s'affirment particulièrement Anna, fille d'immigrés polonais, et Elijah, ado des beaux quartiers. le texte, écrit à quatre voix présente ainsi les regards neufs de l'adolescence sur un monde injuste et les peurs, les envies, les révoltes qui sont ainsi générées.
Il en ressort une leçon d'humanité avec ses disputes mais aussi l'émergence du sentiment amoureux et l'envie de construire en collectif. Un belle réflexion contemporaine qui interroge sur le devenir de notre société.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Litterature jeunesse, #Adolescence, #societe, #pauvreté

Repost0

Publié le 7 Avril 2019

Les poulets guerriers / Catherine Zarcate - Syros

Il était une fois, dans un village, en Afrique, des poulets adolescents. Ils ont décidé de partir sur le sentier de la guerre ! Ils se sont fait des peintures de guerre, ont coiffé leur crête en crête avec du gel, ont bombé le torse et ont traversé le village en file indienne. Un petit poussin les voit et crie : « Je peux venir avec vous, s'il vous plaît ? Je peux venir avec vous ? »

Les poulets guerriers / Catherine Zarcate - Syros

Quand une auteur et une illustratrice détournent un conte africain pour le plus grand bonheur des enfants, des parents et des grands-parents qui leur lisent l’histoire ou l’écoutent avec eux, nous avons un succès garanti. Cette nouvelle édition en livre CD et MP3 permet de profiter des talents de la conteuse. Cette bande de poulets ados pars toujours en guerre et manifeste un dédain des plus grands pour les plus jeunes...jusqu’au moment où poussin parmi eux favorise la découverte de l’entraide, la solidarité et le respect.
De jolies notions à faire comprendre aux plus petits, à transmettre et à appliquer au quotidien! Ce livre CD est une belle façon de s’y replonger de manière humoristique et onirique. 

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Conte, #Litterature jeunesse, #humour, #societe, #Humour, #ruse, #Poule, #Pâques

Repost0

Publié le 7 Avril 2019

Poule bleue / Claire Garralon - Editions MeMo

Poule bleue a pondu trois œufs.
Après les avoir couvés, trois poussins en sont nés. Très fière, Poule bleue les a présentés à tous… et a continué à les couver. Vint enfin le moment de gambader dans les prés. Mais Poule Bleue n’est pas vraiment prête à les laisser s’émanciper…

Dans ce cinquième livre aux éditions MeMo, Claire Garralon évoque avec talent et drôlerie la difficulté de grandir et quitter son cocon. Une histoire qui parlera tant aux plus jeunes qu’à leurs parents.

Poule bleue / Claire Garralon - Editions MeMo

Un album pour tout-petits qui joue entre classicisme et second degré à l'image de cette "poule bleue » si colorée qui fixe le lecteur dès la couverture. Il y est donc question d'une « mère-poule » qui protège, couve, surveille.....les mots choisis martèlent et décrivent à merveille la mère possessive mais au delà, il y a aussi le temps qui passe, l'amour rendu par les enfants et la fierté de les voir s'affranchir pour la découverte du monde....un joli petit album pour donner envie de parler transmission avec ses enfants.

Poule bleue / Claire Garralon - Editions MeMo

Voir les commentaires

Rédigé par Frederique Letilleul

Publié dans #Albums jeunesse, #Litterature jeunesse, #poule, #societe, #maternité, #Pâques

Repost0